Le Advanced-Level, aussi connu sous le nom de A-Levels, sont des examens d’entrée à l’université reconnus au niveau international et sont généralement offerts aux étudiants âgés entre 17 et 19 ans. Les classes du Lycée Michel Lucius sont conçues pour préparer les élèves aux examens qui conduisent à ces qualifications. Tout comme les examens du GCSE, ces examens sont également produits, évalués et délivrés par un organisme extérieur, mais passés dans notre école. (https://en.wikipedia.org/wiki/A-level)

Les cours, ainsi que les examens, sont ouverts à ceux qui maîtrisent l’anglais et qui souhaitent obtenir un diplôme d’entrée à l’université en anglais. Tous les candidats intéressés devront passer un examen d’admission en anglais et dans d’autres matières qu’ils souhaitent étudier pour déterminer leur admissibilité.

Quels sujets proposons-nous ?

Le Lycée Michel Lucius propose actuellement les AS- et A-Levels en langue et littérature anglaises, français, allemand, mathématiques, économie, commerce, perspectives mondiales, biologie, chimie, physique, géographie, histoire, psychologie, musique, art et informatique.

Comme pour les GCSE internationaux, nous n’avons pas tendance à séparer les étudiants par âge, mais par niveau d’études, du coup, le groupe d’âge des 17 à 19 ans n’est considéré que comme une indication, les étudiants peuvent être un peu plus jeunes ou un peu plus âgés.

Notes et évaluations

Les étudiants passent des examens écrits à la fin des deux années, qui font l’objet d’une évaluation et d’une notation externes. Les élèves reçoivent des notes allant de A*, la note la plus élevée, à G, la note la plus basse.

Que se passe-t-il après le A-Level ?

Après le A-Level, la plupart des étudiants poursuivent leurs études à l’université. Les élèves qui maîtrisent les A-Levels sont très bien informés sur un certain nombre de sujets académiques, en particulier celles qu’ils ont choisi d’étudier au cours de leurs dernières années d’études secondaires. Beaucoup considèrent que leur dernière année est similaire à la première à l’université, ceci est dû au fait qu’ils n’étudient que peu de matières mais qu’ils sont donc vus de façon très détaillée.

This post is also available in: Anglais